Démarrer ma démarche

Lire et comprendre son contrôle technique

Démarrer ma démarche
Expédié chez vous. Votre carte grise en recommandé.
Lire et comprendre son contrôle technique

Votre voiture a 4 ans et vous allez passer votre premier contrôle technique ? Vous achetez un véhicule d'occasion et vous avez sous les yeux son procès-verbal de CT ? Découvrez dans ce guide, comment lire et comprendre son contrôle technique.

Sommaire

1 - Que vérifie-t-on au contrôle technique ?

2 - Comment lire un procès-verbal de contrôle technique ?

3 - Comprendre le code résultat du contrôle technique

1 - Que vérifie-t-on au contrôle technique ?

Les points de contrôle technique

En mai 2018, le nombre de points de contrôle est passé de 123 à 133. Ces points sont classés en 9 fonctions principales :

  • L'identification du véhicule, comme le code VIN (le numéro d'identification du véhicule) mentionné à la rubrique E de la carte grise devant être identique au code frappé à froid sur le châssis ou la conformité des plaques minéralogiques.
  • La visibilité, comme le respect du minimum de transparence des vitres avant fixé à 70% depuis le 1er janvier 2017.
  • Les feux, les dispositifs et équipements électriques, comme le bon réglage des feux,
  • L'équipement de freinage (l'état des disques de frein, le bon fonctionnement de la pédale de frein...).
  • La direction (volant, colonne de direction, direction assistée électronique).
  • Les roues, pneus, essieux, suspension et notamment l'état des rotules de suspension, l'état des amortisseurs.
  • Le châssis et ses accessoires (réservoir et conduites de carburant).
  • Les nuisances (la perte de liquide, le bon état des systèmes de réduction des nuisances sonores et les équipements de réduction des émissions polluantes).
  • Les autres matériels (airbags, bon fonctionnement des ceintures et points d'ancrage, compteur kilométrique).

Comprendre les mesures anti-pollution complémentaires au contrôle technique

Les véhicules utilitaires légers, ceux avec une carte grise CTTE (fourgon, camionnette, pick-up), doivent passer un contrôle anti-pollution en plus du contrôle technique. Lors de cette visite, 2 mesures sont réalisées :

  • La mesure de l'opacité des gaz d'échappement.
  • La mesure du taux de monoxyde de carbone (CO) et de la valeur lambda du gaz d'échappement, une valeur déterminée en tenant compte de la proportion entre l'air et le carburant.
Bon à savoir : le premier contrôle anti-pollution doit être réalisé, dans les 6 mois précédant l’expiration d’un délai de 4 ans à compter de la date de première mise en circulation. Le renouvellement se fait ensuite tous les ans.
Démarrer ma démarche
Démarrer ma démarche

2 - Comment lire un procès-verbal de contrôle technique ?

Après vérification des points de contrôle, le centre remet à l'automobiliste un procès-verbal. La présentation de ce PV est fixée de manière réglementaire. Il comprend ainsi les informations suivantes :

  • La date du contrôle technique.
  • Le numéro d'agrément et l'identité du contrôleur.
  • L'identification et le kilométrage du véhicule.
  • Les caractéristiques du véhicule.
  • Les éventuelles défaillances relevées.
  • La nécessité d'effectuer ou non une contre-visite.
  • Le résultat des différentes mesures, comme le niveau de teneur en monoxyde de carbone (CO) des gaz d’échappement. Les valeurs limites sont mentionnées depuis mai 2018, en application d'une directive européenne.
  • La date du prochain CT.
À noter : sont joints au PV la vignette à coller sur le pare-brise avec une date limite de validité correspondant à la date du prochain contrôle et un timbre collé sur le certificat d'immatriculation (le nouveau nom de la carte grise) indiquant le résultat du contrôle (S, R ou A) et la date du prochain contrôle.

3 - Comprendre le code résultat du contrôle technique

PV de contrôle technique mention S ou R ou A

Une étiquette est remise à la fin du contrôle technique, ainsi qu'à la fin de l'éventuel contrôle anti-pollution. Cette étiquette peut mentionner une des trois lettres suivantes :

  • La mention S signifie, que le véhicule présente au moins une défaillance majeure pouvant présenter un risque pour la sécurité ou pouvant être nuisible pour l'environnement. Il s'agit, par exemple, de pneus avec une taille, indice de charge ou de vitesse non conforme.
  • La mention R est synonyme d'avis défavorable pour au moins une défaillance critique. Le danger est immédiat pour la sécurité routière ou pour l'environnement, comme une fuite ou une absence de liquide de frein ou une absence de pare-brise.
  • La mention A équivaut à un avis favorable du contrôleur technique. Le rapport peut, néanmoins, faire état de défaillances mineures à surveiller, comme un frottement de la pédale de frein ou un mauvais fonctionnement du lave-glace du pare-brise.

Contrôle technique favorable ou défavorable : les conséquences

Si le contrôle technique est favorable, l'automobiliste doit le repasser dans 2 ans. S'il vend son véhicule de plus de 4 ans, il faut savoir que le procès-verbal de CT doit avoir moins de 6 mois. En cas de défaillance majeure, la contre-visite doit se faire dans un délai de 2 mois. La vente peut se faire mais le PV de CT doit dater de moins de 2 mois. Enfin en cas de défaillance critique, le véhicule ne peut rouler que jusqu'à minuit, le jour de la remise du procès-verbal. Le véhicule est alors immobilisé, le temps de passer la contre-visite dans un délai maximal de 2 mois. De plus, il ne peut être vendu qu'à un professionnel du secteur automobile.

À savoir : rouler sans contrôle technique, avec un contrôle technique dépassé, avec des défaillances non levées par une contre-visite vous expose à une contravention de 135 €.
Démarrer ma démarche
Démarrer ma démarche

Questions fréquentes

Comment savoir la date du dernier contrôle technique ?

La date du dernier contrôle technique figure sur une étiquette collée sur la carte grise.

Est-il possible de vendre une voiture de plus de 4 ans sans un rapport de contrôle technique ?

La vente de la voiture sans contrôle technique ne peut se faire qu'auprès d'un professionnel du secteur automobile.

J'achète une camionnette avec une vignette de contrôle technique indiquant AP. Quelle est la différence entre un contrôle technique AP ou A ?

La lettre AP signifie, que le contrôle anti-pollution a bien été effectué. La lettre A indique, que la camionnette a obtenu un avis favorable, lors du passage du contrôle technique classique.

En bref

133 points de contrôle sont vérifiés. Le procès-verbal peut indiquer la nécessité d'effectuer une contre-visite sous 2 mois, lorsque le véhicule présente des défaillances majeures ou des défaillances critiques. Dans ce dernier cas, la voiture est immobilisée en attendant la contre-visite et ne peut être vendue qu'à un garagiste ou une casse auto.

✅ La présentation du PV de contrôle est réglementaire. Il est remis avec une étiquette collée sur la carte grise et une vignette à mettre sur le pare-brise.

❌ Prêtez attention à la date de validité du CT. En effet, rouler avec un contrôle dépassé vous expose à une contravention de 135 €.

Lire et comprendre son contrôle techniqueLire et comprendre son contrôle technique
La démarche en video
La démarche en video
Lire et comprendre son contrôle technique
Calculez le prix de votre démarche
d'immatriculation en ligne
démarrer ma démarche
Avez-vous une question ?

⚠️ Si vous avez déjà passé commande, merci d'utiliser le tchat 💬 en bas à droite de l'écran.

Quel véhicule est concerné par votre démarche ?
Pour aller plus loin
Faire ma demande en ligne en quelques minutes