Service carte grise indépendant de l’Administration. Possibilité d’effectuer vos démarches sans frais supplémentaires sur ants.gouv.fr
Faites votre démarche en ligne

Acheter un camping car d'occasion : le guide complet

Acheter un camping-car chez un particulier donne accès à un plus large choix et permet de dénicher une bonne affaire. Mais un concessionnaire apporte plus de garantie, quant à l'état du camping-car d'occasion. Dans les deux cas, pensez à demander la carte grise du véhicule sous 30 jours. Pour une démarche sans stress, faites confiance à notre plateforme.

Remplir et télécharger un certificat de cession
La démarche en video
A
Numéro d'immatriculation
B
Date de 1ère immatriculation du véhicule
C1
Nom, prénom + adresse dans l'état membre d'immatriculation à la date de délivrance du document, du titulaire de certificat d'immatriculation
C3
Nom, prénom + adresse dans l'état membre d'immatriculation à la date de la délivrance du document, de la personne physique ou morale pouvant disposer du véhicule à un titre juridique autre que celui du propriétaire
C4a
Mention précisant que le titulaire du certificat d'immatriculation est le propriétaire du véhicule
C4.1
Mention précisant le nombre de personnes titulaires du certificat d'immatriculation, dans le cas de multipropriété
D1
Marque
D2
Type, variante, version
D2.1
Code national d'identification du type (en ca de réception CE)
D3
Dénomination commerciale
E
Numéro d'identification du véhicule
F1
Masse en charge maximale techniquement adminissible (sauf motocycles) en kg
F2
Masse en charge maximale adminissible du véhicule en service dans l'état membre d'immatriculation (en kg).
F3
Masse en charge maximale adminissible de l'ensemble en service dans l'état membre d'immatriculation (en kg).
G
Masse du véhicule en service avec carrosserie et dispositif d'attelage (en kg)
G1
Poids à vide national
H
Période de validité si elle n'est pas illimitée
I
Date de l'immatriculation à laquelle se réfère le présent certificat
J
Catégorie du véhicule CE
J1
Genre national
J2
Carrosserie CE
J3
Carrosserie (désignation nationale)
K
Numéro de réception par type (si disponible)
P1
Cylindrée de CM3
P2
Puissance nette maximale (en kW)
P3
Type de carburant ou source d'énergie
P6
Puissance administrative nationale
Q
Rapport puissance / masse en kW/kg (pour les motocycles)
S1
Nombre de places assises, y compris celle du conducteur
S2
Nombre de places debout (le cas échéant)
U1
Niveau sonore à l'arrêt (en DB(a))
U2
Vitesse du moteur (en min-1)
V7
CO2 (en g/km)
V9
Classe environnementale
X1
Dates des visites techniques
Y1
Montant de la taxe régionale
Y2
Montant de la taxe pour le développement des actions de formation professionnelle dans les transports en euros
Y3
Montant de la taxe additionelle CO2 ou montant de l'écotaxe en euros
Y4
Montant de la taxe de gestion du certificat d'immatriculation en euros
Y5
Montant de la redevance pour acheminement du certificat d'immatriculation en euros
Y6
Montant total des taxes et de la redevance en euros
Z1 à Z4
Mentions spécifiques
Par
Mise à jour le

Véhicule idéal pour des vacances en toute liberté, le camping-car vous fait rêver ? Votre budget ne vous permet pas d'acquérir un véhicule de loisirs neuf et vous allez donc vous tourner vers le marché de l'occasion ? Découvrez nos conseils pour réussir l'achat d'un camping-car d'occasion.

La réponse simple

Acheter un camping-car chez un particulier donne accès à un plus large choix et permet de dénicher une bonne affaire. Mais un concessionnaire apporte plus de garantie, quant à l'état du camping-car d'occasion. Dans les deux cas, pensez à demander la carte grise du véhicule sous 30 jours. Pour une démarche sans stress, faites confiance à notre plateforme.

✅ Le budget minimum à prévoir pour l'achat d'un camping-car est d'environ 10.000€. Pour les modèles récents avec un bon niveau d'équipement, il faut plutôt tabler sur 40.000€.

❌ N'achetez pas un camping-car d'occasion, si le vendeur n'est pas en mesure de vous remettre les documents obligatoires (carte grise, certificat de cession, certificat de non-gage de moins de 15 jours, PV de contrôle technique pour un véhicule de plus de 4 ans).

Quel est le prix d'un camping-car d'occasion ?

La gamme de prix d'un camping-car d'occasion est très large et varie selon les modèles. Voici quelques fourchettes de tarifs médians :

  • À partir de 10.000€ pour un fourgon aménagé. Mais ce prix monte rapidement, en cas d'aménagement de qualité.
  • Entre 20.000€ et 40.000€ pour les profilés et les capucines, les modèles les plus représentés sur le marché de l'occasion.
  • Entre 30.000 et 50.000€ pour un camping-car intégral.

En-dessous de 10.000€, les véhicules de loisirs sont très usés. Méfiez-vous également des modèles anciens avec un faible kilométrage vendus en-dessous du prix du marché. Vous risqueriez, en effet, d'acquérir un camping-car avec un compteur kilométrique trafiqué.

La cote de référence des camping-cars est la cote DICA, une cote établie par la fédération nationale des distributeurs de véhicules de loisirs.

Où acheter son camping-car d'occasion ?

La vente de camping-car d'occasion de particulier à particulier

Les meilleures affaires se font souvent dans le cadre d'une vente de particulier à particulier. De plus, le choix est plus vaste. Mais les garanties sont moindres qu'en cas d'achat avec un professionnel. En effet, la seule garantie dans une vente entre particuliers est la garantie des vices cachés. Pour mettre en œuvre cette garantie, vous devez prouver que le défaut est suffisamment grave, existait le jour de la vente et était indécelable. 

L'achat chez un professionnel du caravaning d'occasion 

En achetant votre camping-car chez un professionnel, vous allez pouvoir comparer plusieurs modèles au même endroit. De plus, les véhicules font l'objet d'une révision avec souvent une garantie de quelques mois (sauf pour les modèles récents bénéficiant encore de la garantie constructeur). En plus, de sa responsabilité pour vices cachés, le concessionnaire peut voir sa responsabilité engagée pour défaut de conformité (si le camping-car n'est pas conforme au descriptif).

Acheter un camping-car d'occasion chez un loueur

Autrefois réservée aux véhicules neufs, la location avec option d'achat (LOA) concerne désormais les camping-cars d'occasion. Après avoir versé ou non un apport initial, le camping-cariste part avec son véhicule et verse une mensualité tous les mois. Il ne devient propriétaire du véhicule, que s'il lève l'option d'achat à la fin du contrat. Il est donc en principe engagé pour une durée fixe et ne peut pas vendre le camping-car pendant la durée de la location.

Acheter un camping-car d'occasion en Europe (Allemagne, Belgique...)

Pour trouver un modèle précis au meilleur prix, il peut être tentant d'élargir sa recherche dans les pays limitrophes, d'autant plus qu'aucun droit de douane ne s'applique pour les échanges au sein de l'Union européenne. Vous pouvez faire appel à un mandataire, pour plus de facilité ou vous charger de l'ensemble des formalités : demande de plaques de transit dans le pays d'origine et demande de quitus fiscal dans un délai de 15 jours à l'Administration fiscale. De plus, si le certificat d'immatriculation du véhicule n'est pas entièrement rempli au niveau des cases D et de la case K, vous aurez besoin du certificat de conformité européen (COC) pour obtenir une carte grise.

L'Allemagne est le premier vendeur de camping-car dans l'Union européenne.

Les contrôles pour bien acheter un camping-car d'occasion

Le contrôle de l'état du camping-car

Le contrôle de l'état du camping-car se fait en deux temps, le contrôle de l'espace de vie et le contrôle de la mécanique. Dans l'espace de vie, vérifiez l'état de la literie et le bon fonctionnement de la douche, des robinets, du réfrigérateur, de la télévision, des plaques de cuisson et de l'éventuelle climatisation. Soyez enfin attentif aux traces d'humidité. En effet, les problèmes d'humidité sont fréquents dans ce type de véhicule. Côté mécanique, assurez-vous du bon état des pneus, des freins et du moteur très sollicités étant donné le poids du véhicule. Assurez-vous également de l'absence de trace de rouille au niveau du soubassement.

En cas d'essai du camping-car et si vous n'avez jamais conduit ce type de véhicule, soyez très attentif au gabarit de l'engin.

Le contrôle des papiers du camping-car

Regardez attentivement les papiers du véhicule d'occasion limite les risques de mauvaise surprise. Ainsi, la carte grise du camping-car mentionne sa date de première mise en circulation (case B) et délivre des informations techniques sur celui-ci. La carte indique également, si le titulaire est bien le propriétaire du camping-car (case C4.a) et s'il existe des copropriétaires devant consentir à la vente (case C4.1). Sur la carte grise, vous allez enfin trouver le code VIN à la case E, l'identifiant international du véhicule. Ce code VIN doit être le même que le code châssis présent sur le camping-car. Demandez également aux vendeurs du camping-car de vous communiquer son carnet d'entretien, les factures des garagistes, les éventuels PV de contrôle technique et un lien vers le rapport historique officiel du véhicule disponible sur le site Histovec.

Un van aménagé doit avoir une carte grise avec la mention VASP (Véhicule automoteur spécialisé) à la case J1.

Les formalités liées à l'achat d'un camping-car d'occasion

Les documents remis par le vendeur du camping-car d'occasion

Le jour de la vente, veillez à ce que le vendeur vous fournisse l'ensemble des papiers obligatoires, à savoir :

  • la carte grise (le certificat d'immatriculation) barrée et signée avec la mention de la date et heure du transfert de propriété,
  • l'accusé d'enregistrement de la déclaration d'achat en cas de vente par un professionnel et si la carte grise est encore au nom des anciens propriétaires,
  • un exemplaire du certificat de cession (le cerfa 15776),
  • le PV de contrôle technique, pour un véhicule de loisirs de plus de 4 ans,
  • le certificat de non-gage du camping-car, un document officiellement nommé certificat de situation administrative.

La demande de carte grise pour un camping-car d'occasion

Après achat du camping-car d'occasion, vous disposez d'un délai de 30 jours pour demander une carte grise à votre nom sur le site internet du ministère de l'Intérieur, le site de l'ANTS (Agence nationale des titres sécurisés) ou plus facilement via un intermédiaire de confiance, comme notre plateforme. Les documents à fournir sont les suivants :

  • la demande d'immatriculation à l'aide du cerfa 13750,
  • la carte grise barrée
  • le PV de contrôle technique pour un camping-car de plus de 4 ans,
  • une pièce d'identité en cours de validité,
  • un justificatif de domicile,
  • une attestation d'assurance,
  • le permis de conduire (permis B pour un camping-car jusqu'à 3,5 tonnes, permis C au-delà).

Vous avez acheté votre camping-car d'occasion et demandez sa carte grise ? Pensez à commander une vignette Crit'Air pour pouvoir circuler dans les Zones à faibles émissions (ZFE).

Questions fréquentes

Quels sont les camping-cars d'occasion les plus fiables ?

Les spécialistes du caravaning citent souvent les marques suivantes, comme étant les plus fiables : Roller Team, Rapido, Bavaria et Pilote.

J'hésite à acheter un véhicule de loisirs de seconde main. Quels sont les inconvénients d'un camping-car ?

Le camping-car est onéreux à l'achat (plus qu'une caravane) mais également à l'utilisation. En effet, sa consommation de carburant est élevée. De plus, ce véhicule du fait de sa longueur est difficile à manœuvrer et ne passe pas sous certains ponts du fait de sa hauteur. Enfin, la vidange des eaux usées doit être faite régulièrement.

Acheter un camping car d'occasion
A propos de Portail Carte Grise
Depuis 2018, en tant que professionnels de l'automobile, nos experts ont développé des technologies avancées et un savoir-faire unique afin de faciliter les démarches d'immatriculation de véhicules. En savoir plus
Laissez un commentaire
Pour aller plus loin
Effectuez votre démarche en ligne
Quelle démarche souhaitez-vous effectuer ?
Faites votre démarche en ligne
Voir toutes les démarches